Lorsque j'entends Dieudonné accueillir le négationniste Faurisson, je repense à ce passage de Shock Corridor où Samuel Fuller montre Trent, le premier étudiant noir admis dans une Université blanche en Alabama, devenu fou à cause de l'accueil qui lui a été fait, se prendre pour un Blanc, fondateur du Ku Klux Klan... What else? Même sans sous-titres, vous pouvez comprendre l'analogie, particulièrement vers la sixième minute de la séquence ! Il y a partout des associations malheureuses, des raccourcis criminels, des transpositions erronées, des justifications monstrueuses, des glissements de démence... L'inconscient joue bien des tours. C'est terrible.