Jean-Jacques Birgé

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 9 janvier 2009

Le retour de la délation institutionnelle


Antoine me signale ce site du Ministère de l'Intérieur dont les deux seuls liens sont celui des ministères de la défense et de la justice. Si le site avertit contre les scam, le phishing et nous enfume sur le peer-to-peer, la page d'accueil ne peut que nous faire sauter au plafond. C'est le retour à la délation, d'autant qu'elle peut s'exercer anonymement, du moins tant que le Ministère ne fait pas de recherche sur l'IP expéditrice. Les signalements sont traités par des policiers et gendarmes affectés à la Plateforme d'Harmonisation, d'Analyse, de Recoupement et d'Orientation des Signalements (PHAROS). Cette plateforme est intégrée à l'Office Central de Lutte contre la Criminalité liée aux Technologies de l'Information et de la Communication. Ce service appartient à la Direction Centrale de la Police Judiciaire, composante de la Police nationale. Plus haut, on peut lire les contenus à signaler : Il doit s'agir d'un contenu ou d'un comportement illicite, c'est-à-dire qu'il doit être interdit et puni par une loi française. Les contenus ou comportements que vous jugez simplement immoraux ou nuisibles n'ont pas à nous être signalés. Il doit s'agir d'un contenu public de l'Internet, auquel tout internaute peut se retrouver confronté : site internet, blog, forum, propos sur un « tchat », agissement d'un « rôdeur » anonyme sur une messagerie, etc. Il ne doit pas s'agir d'une affaire privée avec une personne que vous connaissez, même si elle utilise Internet pour vous nuire. Dans ce cas, présentez-vous dans un Commissariat de Police ou une Brigade de Gendarmerie. Il ne doit en aucun cas s'agir d'une urgence nécessitant l'intervention de service de secours (accident, incendie, agression, etc.) Dans ce cas, il faut composer le « 17 » sur votre téléphone. Ça va, vous voilà rassurés ? Bonnes gens, il ne suffit plus de dormir tranquille car la police veille, participez y activement en devenant auxiliaire de police et ne vous arrêtez pas à Internet, dénoncez vos voisins de palier et faites-le dans les règles !

Comment le peuple juif fut inventé


Hier matin, Serge m'envoie un lien vers l'émission de Daniel Mermet "Là-bas si j'y suis". Il s'agit d'un entretien radiophonique passionnant avec Shlomo Sand autour de son livre "Comment le peuple juif fut inventé" (Ed. Fayard). Pour corroborer ce qu'avance le chercheur, j'ajoute que c'est ainsi que l'histoire me fut transmise dans ma famille juive... Prosélytisme, tribus converties dans toute l'Europe et l'Afrique du nord, liens culturels à défaut de religieux, aucune ambiguïté sur l'origine du monde ! Aucune trace de race ni de peuple. L'Histoire fit le reste.


L'extrait YouTube ci-dessus n'est là que comme bande-annonce de l'entretien avec Shlomo Sand dont je suggère fortement l'écoute intégrale sur France Inter...
Comme d'autres, j'avais donné ces informations en commentaires, et puis je me suis dit que cela valait le coup de le faire monter d'un cran dans la hiérarchie bloguienne, parce que nombreux lecteurs ne lisent pas les commentaires, surtout lorsque nos échanges sont longs et interminables.