J'ai choisi de publier les vidéos des différents réalisateurs qui ont adopté mes Perspectives du XXIIe siècle dans l'ordre d'arrivée plutôt que dans celui du disque. Si vous me suivez, vous expérimenterez la surprise que j'ai rencontrée depuis le mois de mai à chaque nouvelle livraison. Elle se propagera probablement jusqu'en septembre. Plus tard, avec Sonia Cruchon qui initia ce projet pharaonique, nous rassemblerons toutes les séquences pour en faire un film à l'image de mon petit opéra contant l'histoire des survivants de 2152 qui décidèrent de se reconstruire à partir des archives sonores découvertes sur les ruines du musée où ils avaient élu campement. Si le Fonds Constantin Brăiloiu fut largement mis à contribution pour le CD, le nouveau récit s'appuiera cette fois sur les vidéos, qui prennent de saines latitudes par rapport au cahier des charges initial !
Pour avoir longtemps collaboré avec Nicolas Clauss au début du XXIe siècle, je suis enchanté qu'il ait accepté de mettre en images Larmes de crocodile. À partir d'une séquence très courte, trois ou quatre secondes mises en boucles bègues, il plonge dans la civilisation pré-Covid, juste avant la bascule qui sonnera la fin de l'ère Bernays. Soixante dix ans après Brăiloiu et cent quarante avant la catastrophe, soit au tiers de la distance temporelle, les New Yorkais qu'il scrute avec sa machine de Stutter ne semblaient pas imaginer ce qui leur pendait au nez. On peut identifier d'ailleurs des signes déterminants : la prière (les replis communautaires), Fedex (le désastreux bilan carbone), M&M et Starbucks (la malbouffe), l'eau (enjeu fatal), NYPD (la violence de ce monde sécuritaire)... Mais ces images de foule soulignent surtout la détresse de chacun et chacune dans les villes surpeuplées. Comme les autres réalisateurs, Clauss s'est laissé porter par la musique. Le violoniste Jean-François Vrod et le clarinettiste Antonin-Tri Hoang slaloment entre les esquimaux Caribous et les pygmées Babinga Bangombé.


Jean-Jacques BIRGÉ
LARMES DE CROCODILE
Film réalisé par NICOLAS CLAUSS

Jean-Jacques Birgé : piano, harmoniseur
Jean-François Vrod : violon
Antonin-Tri Hoang : clarinette basse

Sources :
Esquimaux Caribous (Baie d’Hudson). Chant magique pour la chasse au phoque, 1938
Africains (République du Congo, région de Ouesso). Yéli, chant magique pour la chasse à l’éléphant. Solo et chœurs de femmes. Pygmées Babinga Bangombé. Campement proche du village de Gandicolo, 1946

#9 du CD "Perspectives du XXIIe siècle"
MEG-AIMP 118, Archives Internationales de Musique Populaire - Musée d'Ethnographie de Genève
Direction éditoriale : Madeleine Leclair
Distribution (monde) : Word and Sound
Sortie le 19 juin 2020
Commande : https://www.ville-ge.ch/meg/publications_cd.php

Tous les articles concernant le CD Perspectives du XXIIe siècle