Jean-Jacques Birgé

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 22 septembre 2006

Du nanan !


Ce fabuleux outil n'est pas seulement un CD-Rom, le Trésor de la Langue Française Informatisé est en ligne, accessible à tous. Un exemple, Sonia me demande hier ce que c'est que du nanan (voir mon article d'hier !), alors le TLFI me répond :
NANAN, subst. masc.
A. Lang. enf., vieilli. Friandises. On l'avait assise sur une table! Chacune lui donnait des débris de déjeuner et elle tendait avidement les doigts, bredouillant : nanan, pour Pauline, ça ? (HUYSMANS, Soeurs Vatard, 1879, p.170).
B. P. métaph. ou au fig., fam. Bonnes choses. Synon. régal. Le numéro sensationnel (d'un des concerts donnés au Cirque d'Été), le clou, le nanan promis, c'était l'exécution presque intégrale du deuxième tableau du troisième acte (...) (des) Maîtres Chanteurs de Nuremberg (WILLY, Entre deux airs, 1895, p.194). V. bonbon ex. 5, droguer2 B ex. de Balzac.
Loc. C'est du nanan. C'est très bon, très recherché. Mon cher Ducaisne, j'ai lu tous vos articles depuis votre retour; c'est du nanan (AUGIER, Beau mariage, 1859, p.247). Cette bonhomie soigneusement mise au point divertissait délicieusement les infirmières, toutes distinguées, de son service. Elles attendaient chaque matin, ces mignonnes, le moment de se réjouir des manifestations de sa haute gentillesse, c'était du nanan (CÉLINE, Voyage, 1932, p.113).
C'est très facile. Synon. c'est du gâteau*. Si vous n'aviez rien valu, je me serais battu quand même, mais, maintenant, permettez, c'est du nanan (GIONO, Bonh. fou, 1957, p.118).
REM. Nanane, subst. masc., région. (Canada), synon. a) Friandises. Veux-tu me donner des sous pour acheter des nananes ? (Canada 1930). b) P. métaph. ou au fig., fam. Elles viennent de manger assez de misère ; ces chères populations, que vous n'aurez qu'à leur donner un peu de nanane, comme ces allocations familiales dont on parle parfois (Néol. Canad. t.1 1976).
Prononc. et Orth.: La 1re syllabe s'assimile à la seconde dans l'usage familier, par une sorte d'attraction, et l'on entend (...) nan-nan (MART. Comment prononce 1913, p.39). Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1640 du Nanan, ... de la viande (OUDIN); 1649-50 «friandise» (Mazarinades ds DG); 1727 fig. c'est du nanan (MARIVAUX, Le Prince travesti ds Théâtre, III, 385); 1835 «toute chose délicieuse» (BALZAC, loc. cit.). D'un rad. onomatopéique nann-, qui appartient essentiellement au lang. enfantin (v. FEW t.7, pp.4-7). Fréq. abs. littér.: 19. Bbg. MORIN (Y. Ch.). The Phonology of echo-words in French. Language. Baltimore. 1972, t.48, p.106. SAIN. Sources t.1 1972 (1925) p.407, 440, 442, 444.
Essayez-le, il y a même une recherche phonétique qui corrige les approximations !

mercredi 13 septembre 2006

Histoire naturelle


La grenouille est un monsieur, dit notre hôtesse en le posant sur le dos de sa main. À quoi, à qui pense la fille en rouge qui le regarde dans les yeux ? Il est si petit, si frêle, humide... Monsieur Grenouille vit dans les plantes vertes de l'appartement. Il écoute sans bruit la conversation qui porte sur les rencontres réussies du site Meetic.
Nous évoquons plusieurs couples heureux de nos connaissances qui se sont rencontrés ainsi. Passé le cercle social dans lequel on évolue, il n'est pas toujours facile de croiser des personnes qui partagent nos goûts ou nos aspirations. De plus en plus de gens travaillent à la maison. Draguer dans la rue ou aller danser dans un club ne correspond pas forcément à tous les caractères. Si vous lisez ces lignes, c'est que vous êtes un ou une habituée(e) du Web ; chercher l'âme sœur sur le Net ne vous choquera probablement pas, mais certain(e)s jugent sévèrement les sites de rencontres. Pourtant, nous connaissons des ami(e)s d'âges très différents qui ont eu recours à cette pratique. Avoir trente ans, quarante, cinquante, soixante et se retrouver seul(e) est souvent l'occasion de sauter le pas. Il y en a évidemment qui ne recherchent qu'un coup de cidre, pourquoi pas ? Il paraît que cela fonctionne très bien. Mais d'autres souhaitent simplement rencontrer quelqu'un qui leur corresponde. Il semble que cela fonctionne mieux à Paris qu'en province. L'offre masculine y est plus large ! Sans révéler leurs identités, disons qu'ils sont nombreux et nombreuses à avoir trouver le bonheur, ou du moins ce que ce mot a l'habitude de revêtir, et que ça dure.
Bien qu'il soit très mignon, la fille en rouge n'a pas osé poser ses lèvres sur Monsieur Grenouille. Elle dit ne plus croire aux miracles. C'est une fille de son temps. Elle est rentrée seule chez elle, mais s'est tout de même installée devant l'écran de son ordinateur.